• On trouve pas mal de chose en Turquie comme ici un crâne de chèvre !

    puis un morceau de pont !

     


    des Doris Dalmatiens

    des coraux rares, petits mérous , poisson trompette, et girelle paon et d'autres encore.

     

    Un fond assez spécial par le relief et ses crètes particulières en forme de vagues figées.

     

     

    Aussi des nacelles de pécheurs,

    Voila pour la Turquie suite et fin.


    Vacances 2008

    PHILIPPE DE KORTE

     

    Voir le diaporama ci-dessous.



    votre commentaire
  • L'épave d'un remorqueur au cap sud ouest de l'île noire en face de la rade de Bodrum en Turquie par 35 mètres de fond.

     

     

     

    Elle se situe à plus ou moins 500 mètres de l'épave du dakota 47. L'épave est jeune, il y a peu de flore. Au pied, il y a un beau coquillage en forme de tourelle de belle taille.

    On peut pénétrer dans la cale en fonction de l'encadrement . Choisissez et sélectionnez votre bateau car il y a les bateaux pour plongueurs et des bateaux à  forte tendance baptème. C'est au moment de la réservation qu'il vous faut le dire et l'éxiger!
    Sinon vous vous verez bloqués à 25 mètres quel que soit votre niveau  et obligés de plonger en groupe et de suivre comme un toutou.

     

     

     

    Donc c'est à méditer.

    La plongée en Turquie était agréable avec une eau à 22 degrés( fraiche !!!!!!!!!!!!), eau peu salée ... pas beaucoup de faune et flore, une eau relativement claire et les plongées pas chères. La journée de deux plongées pour 37 € avec petit lunch à midi sur le bateau et séance de bronzette +15€ pour l'accompagnant... Cool ....

    Phil De Korte


    votre commentaire
  • Une épave d'un DAKOTA 47 en plus ou moins bon état couchée sur le fond , au cap sud ouest de l'île noire en face de la rade de Bodrum par +- 30 mètres de fond.

     

     

     

    L'épave est ouverte sur le coté et on peut y entrer  jusqu'au poste de pilotage qui lui est barré car très restreint en place.

    Voici dans la rubrique photos l'épave par DE KORTE PHILIPPE.


    votre commentaire
  • A la fin d’une plongée, votre détendeur « fait » de l’eau lorsque vous inspirez tête en
    bas. Que peut-on supposer ?

     

    La soupape d’expiration est abîmée


    votre commentaire
  • Résultat : Un succès (Fab), un échec (JC)

    Le 12 juin 2009 à 19H00

    Examen théorique AM à la piscine communale de Verviers.


    Le CAM présente 2 candidats : Fabien et Jean-claude.

    Nous leur souhaitons, dès à présent, bonne chance.


    Les candidats seront interrogés sur la matière et de la manière prescrites dans la réforme des brevets :

    Les candidats assistants moniteurs de plongée doivent non seulement avoir des connaissances
    théoriques élargies concernant les compétences de plongées des brevets 1, 2 et 3 étoiles, mais aussi
    suffisamment de connaissances pour être capable d’assurer un cours théorique sur des sujets tirés des
    exigences théoriques correspondant à ces brevets.
    Ils doivent également connaître les exigences de matière de formation des brevets de plongeurs.
    Ils doivent également posséder les connaissances appropriées en matière de principes pédagogiques
    et de méthodologie de l’enseignement.
    Ils doivent donc être capables de préparer, de planifier et d’assurer une formation théorique pour
    l’obtention d’un brevet de plongeur.

    1. Administration

    Avoir une connaissance élémentaire de la législation et autres exigences légales relatives à la
    plongée.
    Connaître les obligations des écoles, centres, clubs et organismes s’appliquant à la gestion des
    activités et de formation de plongée subaquatique
    • L’information à fournir aux membres avant et pendant la prestation de service
    • L’évaluation et le contrôle du risque avant toute plongée
    • L’équipement minimum pour le moniteur et le plongeur
    • Les exigences en matière de documentation (cadres, membres)
    • Les exigences générales (locaux, sites, responsabilité des cadres dans les domaines suivants :
    - formation et éducation
    - organisation de plongée de formation ou d’exploration
    - prêt et location de matériel.
    Connaître et communiquer avec les autorités publiques compétentes, telles les services de police, les
    douanes, l’organisation générale des secours, les pompiers, la capitainerie du port, etc.
    Connaître les compétences propres des plongeurs titulaires des brevets 1, 2 et 3 étoiles.
    Connaître les dispositions restrictives concernant les plongées sans accès direct à la surface (plongée
    sur épave, plongée en grotte, plongée sous voûte).

    2. Matériel

    Avoir les connaissances élargies de la matière enseignée pour l’obtention des brevets 1, 2 et 3 étoiles,
    et pouvoir les enseigner
    Connaître les procédures de remplissage des bouteilles de plongée, dans le respect des
    réglementations locales en vigueur concernant les pressions de service et d’épreuve.

    3. Anatomie


    Avoir les connaissances élargies de la matière enseignée pour l’obtention des brevets 1, 2 et 3 étoiles
    et pouvoir les enseigner
    Avoir des connaissances appropriées des contre-indications médicales et psychologiques de la
    plongée subaquatiques

    4. Physique

    Avoir les connaissances élargies de la matière enseignée pour l’obtention des brevets 1, 2 et 3 étoiles
    et pouvoir les enseigner

    5. Tables et moyens de décompression

    Avoir les connaissances élargies de la matière enseignée pour l’obtention des brevets 1, 2 et 3 étoiles
    et pouvoir les enseigner
    Connaître et savoir enseigner les facteurs qui influencent négativement la décompression et savoir
    planifier la plongée en conséquence.
    Connaître et savoir enseigner la planification d’une plongée à l’aide des tables de plongée LIFRAS, et
    leur utilisation lors d’une plongée unitaire, successive ou répétitive, ainsi que toutes les règles et
    procédures d’exception.
    Connaître et savoir enseigner l’utilisation correcte d’un ordinateur de décompression, et d’un moyen
    de décompression de back-up (secondaire).
    Savoir gérer et enseigner une plongée où plusieurs systèmes de décompression différents sont utilisés.

    6. Organisation de plongée

    Avoir les connaissances élargies de la matière enseignée pour l’obtention des brevets 1, 2 et 3 étoiles,
    et pouvoir les enseigner
    Savoir gérer et enseigner le choix de sites de plongée en espace aquatique restreint (EAR) et ouvert
    (EAO) avec aide à la navigation (cartes géographiques et marines, GPS, carnet de marées, etc.)
    Connaître et savoir enseigner l’organisation d’une plongée au départ du bord d’un plan d’eau
    habituellement fréquenté par nos plongeurs, ainsi qu’à partir d’une embarcation.
    Avoir des connaissances étendues pour gérer et enseigner une plongée
    - de nuit
    - à visibilité réduite
    - profonde
    - à marées
    - à courants
    Connaître et savoir enseigner les signes de communication en plongée et en surface, de jour comme
    de nuit, par signe, lampe, dragonne ou autres moyens.
    Savoir enseigner la technique et la justification du palier de sécurité
    Savoir enseigner le rôle du chef de palanquée et celui du serre-file
    Connaître et savoir enseigner les procédures d’intervention en cas d’accident de plongée, et/ou
    d'appel des secours pour procéder à la recherche de plongeur
    Connaître l’obligation de sécurité du moniteur de plongée.

    7. Accidents ou Incidences de la pratique de la plongée sur le corps humain – premiers gestes à effectuer


    Avoir les connaissances élargies de la matière enseignée pour l’obtention des brevets 1, 2 et 3 étoiles,
    et pouvoir les enseigner
    Connaître les contre-indications médicales et psychologiques de la plongée subaquatique.
    Connaître le matériel d’assistance et de secours et savoir l’utiliser
    Connaître et savoir enseigner le principe de tous les accidents mécaniques, toxiques et de
    décompression ainsi que
    - Comment prévenir ces accidents
    - Reconnaître les symptômes
    - Déclencher la chaîne des secours
    - Administrer les premiers soins y compris la réanimation cardio-pulmonaire et l’administration
    d’oxygène
    - Préparer et assister l’évacuation des victimes
    Connaître et savoir utiliser les documents à remplir suite à un accident lié à la pratique de la plongée.

    8. Milieu

    Avoir les connaissances élargies de la matière enseignée pour l’obtention des brevets 1, 2 et 3 étoiles,
    et pouvoir les enseigner.
    Avoir les connaissances concernant :
    - La faune et la flore locale et dans les eaux habituellement fréquentées par nos plongeurs
    - les dangers spécifiques du lieu de plongée
    - Les techniques d’orientation en plongée (compas, relief, soleil, courant dominant, type de flore
    rencontrée etc.) et savoir les enseigner
    - Les méthodes de repérage des sites et savoir lire une carte marine
    - La navigation
    - L’utilisation des tables et des carnets de marée
    - L’interprétation d’un bulletin météorologique
    - La participation aux manoeuvres d’un bateau de plongée.


    La convocation à l'examen théorique se fait sur base de la carte de préparation a brevet d'assistant
    moniteur dûment complétée et transmise au secrétariat LIFRAS.
    Il s’agit d’un examen écrit, avec défense orale si nécessaire portant sur les sujets suivants :
    - Administration
    - Matériel
    - Anatomie
    - Physique
    - Tables et moyens de décompression
    - Organisation de plongée
    - Accidents ou Incidences de la pratique de la plongée sur le corps humain – premiers gestes à
    effectuer
    - Milieu

    Repêchage du candidat pour autant qu'il ait obtenu 50% de moyenne et compte un maximum de 3 échecs.
    Le repêchage se fera oralement sur base d'un second questionnaire.
    Composition du Jury :
    - Un moniteur national
    - Un ou deux moniteurs fédéraux
    Durée de validité :
    Après la réussite de l’examen, les candidats disposent de trois années consécutives pour présenter les
    épreuves pédagogiques (une présentation par an).


    votre commentaire