• Et pour le samedi 2 mai, dans l'après midi pour faire simple et court a cause de la récupération des zodiacs prévue pour avant 17h , nous avons choisi le sec du langoustier au large , au cap sud ouest de porquerolles en passant a babord du phare ou se trouve le cimentiere.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ici peu de photo mais des vidéos en nombre avec en prime des poulpes belle plongée et un peu de courant génant pour la caméra.

    On subit la houle.

     

     

     

    Voila ici se termine notre aventure avec comme participants :

    à la barre MATTHIEU DEWAELLE , JEAN VANDESTIEKELE et CHRISTOPHE DELNATTE , puis en accompagnant confirmé CHARLES DEWAERT en débutante prometteuse JUSTINE DELNATTTE et pour finir votre photographe et vidéaliste PHILIPPE DE KORTE.

     

     

     

    Nous remercions JEAN PIERRE BECQUART pour le travail sur le Blog et la mise en ligne des divers documents de Giens.

     

     


    votre commentaire
  • Et pour  ce samedi 2 mai 2009, nous avons décidé de refaire une plongée sur la plus belle des deux épaves c-à-d le donator.

    Levés à la même heure pour profiter du lever de soleil et du calme de la mer, cette fois ci pas de photo mais un petit film video de la coque du Donator et puis en remontant vers les points de palier une vue en grand de cette épave, de sa faune et flore, nos adieux.

    Bizarrement la plongée en a laissé plus d'un sans air mais c'était dans le briefing, en profiter un maximun même si, comme le dit la Lifras (REVOD), on entre dans des plongées lourdes ou le palier est supérieur au temps sur le fond, mais on le sait donc on gère, voilà ce fut aussi un belle plongée ,par un beau soleil et une mer d'huile, voici la vidéo  :


    Reportage et Vidéo : Phil De Korte

     


    votre commentaire
  • Pour notre deuxième plongée du vendredi 1 mai, on choisit le site du Michel C avec au petit bonheur la chance soit le canyon soit la belle épave, ici se sera le canyon pour nous, par un fond de -40 mètres.

     On retrouve des petits canyons avec de la flore a volonté mais peu de faune, de belles gorgones violettes et massives garnissent les parois, l'eau est assez chargée et trouble, la visibilité limité à +- 20 mètre, une eau assez en mouvement, pas de belle rencontre juste une langouste qui vient nous saluer au passage.

     

    Après une belle exploration, c'est le moment de remonter et de faire ses palliers.

    Au palier nous sommes entourés de 3 belles méduses filamenteuses dons les tentacules flottent dans les eaux sur plusieurs mètres, j'en ai fait trois photos et nous voilà à la surface.

     

     

     

    D'autres ont vu l'épave et ses locataires, trois beaux mérous et un congre à la tête énorme disait Matthieu.

    C'est l'heure de partir mais notre ancre ne l'entend pas de cette oreille. Jean est redescendu pour la dégager non sans prendre de risques car l'air se fait rare et on lui apporte au mouillage une bouteille pour finir ses paliers : surcharge de 15 minutes.

    Merci Jean.

    Tout se termine bien et on rentre pour...............l'apéro!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

     

     

     

    Tous très contents de notre troixième jour de plongée. Allez, on se fait un petit resto pour fêter çà!!!!!!!!!

    Reportage et photos : Phil De Korte

     

    Un bonus : la vidéo d'un palier de Justine au Sec du Langoustier !

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Et nous voici deja vendredi 1 mai !!

    La foule des vacanciers arrivent et par l'occasion aussi de nouveaux groupes de plongeurs.
    Comme on a décidé de faire ce matin l'épave du Grec, on s'est levés tôt 5h45. Debout , notre ami Charles nous prépare le café et tout le monde se réveille dans la bonne humeur, tous très impatients de fouler le grec...

    Départ à 7h20, le soleil se léve à l'horizon. Regardez le plaisir et le calme de la mer, les zodiacs fendent l'eau à toute vitesse sur cette mer plate comme un billard.

    Après 35 minutes, nous voici à la bouée du Grec, chouette une bouée et un mouillage : pas besoin de jeter l'ancre, c'est bien,  pas d'effort pour remonter une éventuelle ancre de plus de 50 mètres.

    On s'équipe en vitesse, on est seuls sur le site. Nous voici partis pour une descente dans le bleu par -48 mètres. La visibilité est superbe, on voit les zodiacs du fond. Pas de courant, eau claire, à une température de 14 degrès.

     

     

     

    L'épave est plus petite que le Donator, cassée en deux, nous avons fait qu'une seule partie. Sur le sable au détour de l'hélice et du gouvernail, nous avons la chance de voir un beau mérou
    qui se repose contre la coque et le sable dans la pénombre, un peu difficile de le photographier mais on essaye. Voici le mérou brun et tache blanche, puis un peu plus loin un gros chapon ou une rascasse , j'avoue ne pas trop faire la différence, se repose également sur le sable.

    Ce poisson est passé maître dans l'art du cammouflage. Comme sur le Donator, il faut la lumière pour le reconnaitre, mais avec ses gros yeux qui le trahissen, on ne peut que l'admirer!

    Mieux, sans le vouloir et avec la complicité de Christophe qui pointa son phare en face de moi par une autre sortie, j'ai pu réalisé cette belle photo un peu style dessin animé, au détour d'une coursive.

    Je tombe sur une murène timide mais curieuse et c'est déjà l'heure de remonter.


    On passe entre 20 et 30 minutes sur l'épave et autant au palier.

     

     

     

    A la remontée, beau spectacle à la bouée des 9 mètres : un petit banc de poisson s'en prend  à la faune de la bouée dans une eau limpide. Le spectacle est très envoutant, voilà c'est fini pour le grec !!!!!!!!!!

    On remonte, déjà on voit pointer les premiers bateaux  de plongeurs...

     

     

     

     

     

    Toutes les photos dans la rubrique PHOTOS


    Reportage et photos : Phil De Korte


    votre commentaire
  • Suite du jeudi 30.04.2009 :

    Après la belle plongée du matin sur le donator !!! et une nouvelle perte de la ceinture de plomb ( euh la même personne hihihi!!!!!), on a bu l'apéro comme chaque jour : le rituel sacré !!!!!!!

    La mer s'est calmée dans l'après midi et nous avons décidé de faire le sec du gendarme ,+- 15 minutes de zodiac au cap Nord Est de Porquerolles par 30 mètres de fond.

    Beau coin riche en faune et flore avec comme au Donator une bouée de repérage : cool .
    Un beau sec, faire le tour à son aise avec un léger courant mais gérable.

     

     


     

    On y voit de belles gorgones et plusieurs couples de poulpes, murènes, anémones et même par chance, nous sommes tombés sur la belle plante jaune au millieu des gorgones qui fait la fierté du livre et qui est l'image choisie du site du sec du gendarme " les 100 plus belles plongées varroises".

     

     

     

    Très familliers et peu farouches, les poulpes se laissent approcher. C'est un site à ne pas manquer très structuré et varié, une belle plongée pour tous, à faire comme seconde plongée après une profonde.

     

     

     

    Notre nouvelle recrue JUSTINE DELNATTE  1 étoile, toute jeune mais déjà prometteuse comme plongeuse nous a accompagnés tranquillement sous la tutelle de MATTHIEU DEWAELE .
    C'est par une belle mer et un soleil radieux que se termina cette deuxième journée de plongée !!!!!!

     

     

    Pas sans encombres et partie de fou-rire dûe au stress et à la mise en route de la logistique des plongées.Ce fut mémorable,  bateau tamponneuse au port hihihi ! et de 1 et de 2 et comme dit le proverbe et jamais deux sans 3 et hop, on se fraye un passage entre les bateaux pour rejoindre le point de nos vacances car la mise à l'eau se fait +- a 5 km de là et est payante.

    Puis s'en suivit une foule de petites choses qui rendirent le séjour agréable avec pour certains plus que d'autres des bonnes et mauvaises surprises mais toujours dans la bonne humeur et dans la joie.

    Même se lever a 5h45 du matin n'a pas fait l'ombre d'une plainte, au contraire tous furent ravis de cette idée de posséder pour soi les belles épaves...

     

     

    Reportage et photos : Philippe De Korte

     


    votre commentaire
  • Ce fut un séjour agréable.

    Une première plongée dans une mer en furie à l'abri derrière une ile.
    On voulait faire le sec de Ribaut le mercredi matin,  on dir
    a plutot midi, le temps de se mettre en route.
    Pour cette première journée, ça a bien commencé : un de nos compagnons a perdu sa ceinture dans les posidonies. On a eu la chance de la récupérer puis hop tout le reste s'est bien passé.
    Une petite plongée de 50 minutes par 15 mètres avec une belle houle sur le fond .

    L'après midi la mer s'étant levée encore plus, on était dans l'impossibilité de bouger.


    Jeudi, la mer s'est calmée mais il y a encore une mer asssez méchante pour en être malade, et nous voilà sur l'épâve du Donator après 40 minutes de zodiac et c'est limite pour les bateaux!!

    Un peu plus et on ne plongait pas !!!!!!

    Puis ce fut le sommet des plongées, le Donator par 51 mètres de fonds merveilleux.
    Pour vous mettre l'eau à la bouche j'ai joint des photos (voir le diaporama ci-dessous).
    J'ai aussi fait un film : belle épave !!!!!!!!!!!!!!! 

    Vous en pensez quoi ???????????

     

    Si, si c'est Charles ....

     

    Ah, petit point important : incroyable mais vrai on se levait à 5h45 pour aller plonger sur le Donator.

     

     

    On y était alors vers 7h30 et la belle épave pour nous seuls......

    Le pied !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    Rencontre avec les mérous et les murènes dans une eau calme et limpide avec des paliers à n'en plus finir, vider sa bouteille était nécessaire par la beauté du site -->  plus envie de remonter

     

     

     

    Reportage et photos : Philippe De Korte


    votre commentaire
  • Salut Jean-Pierre,

    je t'envoie une photo du groupe qui revient de Giens,
    nos zodiacs nous ont conduit tôt le matin sur le Donator et le Grec, l'épave toute entière rien que pour nous! Eau cristaline, faune et flore exceptionnelle! L'après midi après un petit apéro et un bon repas, découverte du Michel C et de quelques secs en face de la belle île de Porquerolles ...Bref, très très bonne ambiance, mer calme et tout ça sous le soleil du sud... à refaire!!!!

    Philippe a fait bcp de photos, il va surement t'en envoyer.

    A+ Jean


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique